Le Bert'Chalet !


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 c'est l'histoire d'une hippie en péninsule ibérique

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



c'est l'histoire d'une hippie en péninsule ibérique Empty
MessageSujet: c'est l'histoire d'une hippie en péninsule ibérique   c'est l'histoire d'une hippie en péninsule ibérique Icon_minitimeLun 27 Avr - 23:50

alors voilà pour tous ceux qui me demande des nouvelles de mon voyage de hippie à l'arrache en espagne et au portugal...pour tous ceux qui me connaissent pas ou qui en ont rien à foutre de ma vie ben ne lisez pas!

alors il était une fois une hippie qui avait décidé de rendre visite à des autres copines hippies qui avaient migré vers des contrées plus chaudes et plus ensoleillées; comme toute bonne hippie qui se respecte, elle s'y prend une semaine à l'avance (ce qui est déjà beaucoup) et décide de partir en bus parce que l'avion c'est pas écologiquement mirou et en plus c'est cher..
donc départ de lyon, après un arrêt chez une autre ami hippie, avoir trippé sur la souris rose qui flotte sur le rhone et qu'on a trop envie de faire du trampoline dessus, elle avait mangé avec d'autres amis hippie et une bouteille de blanc (bon ok ross n'est pas totalement hippie), avant de ne pas pouvoir prendre sa carte de sécu européenne avant de partir..
qu'a cela ne tienne, elle ne se casserait rien ou essayerait

arrivé a la gare routière de perrache pour prendre le bus à 15h ou aucun des deux chauffeurs andalou ne parle un mot de français ou d'anglais ou autre chose que l'andalou;.c'est pas grave ca va etre fun...c'est ou déjà le changement?une nuit de bus, avec un film français mais en langue espagnol non sous titré (les compères, vous avez dejà vu depardieu parler en espagnol)

et ben le changement, après une bonne vingtaine d'heure de bus c'est à quintina del pu, ouai personne sais ou c'est, car ya rien a part des bus et des espagnols, même pas d'âne...
mais bon la petite hippie, apres trois thés et la rencontre d'un jeune homme sympathique qui lui fait la traduction et l'aide à trouver le bus pour séville, elle repars avec deux heures de retard, le jeune homme mirou auprès duquel elle fait du militantisme de gauchiste et avec elle regarde slumdog millionaire, ensuite dors, pete un cable et arrive enfin à séville à 21h(le lendemain).
il fait 28degrés température extérieur; elle retrouve sa copine hippie et c'est tp bien et elles partent piccoler ds séville et fêter leur retrouvailles. le lendemain elles se lèvent tard, font le tour des grands jardins de la ville ou elles font les enfants dans les labyrinthes, boivent l'apéro, vont voir du flamenco, et ensuite voir un concert de reaggae ou même si elle ne comprend rien a l'espagnol, arrive a se faire payer pétard et bière à l'aide de sourires. rentré à 5h du mat, dormi tard, nouveaux jardin, nouvel apéro, nouvelle geule de bois la vie est belle; en tout et pour tout la jeune hippie aura manger des fleurs pour rigoler et ne sera tombé par terre que deux fois!

le lendemain, en route pour lisbonne, dernière étape du voyage, 6heures de bus et un jackie chan plus tard, nous voilà dans la capitale portughaise ou c'est la veille de la fête nationale; elle retrouve sa seconde amie hippie et eles repartent faire la fête, elle se font payer par des cyclistes une demi bouteille de ginga liqueur de cerise locale, filent vers le centre ou il y a plein de concert, se payent une bière et dans une petite rue découvre une fresque révolutionnaire trop belle qu'elles décident de prendre en photo...là elles se font braquer par un mec avec un couteau qui leur fauche portable et apareil photos, elles passent deux heures au comissariat ou les flics en ont ras le bol de ces deux filles qui semarrent en français...ensuite tous les concerts st terminés, alors direction un bar auto géré au centre de lisbonne ou il y avait un drum and bass, 5h du mat petit dej, l petite hippie tombe et se tord a moitié la cheville mais peu toujours marcher alors elles vont voir le lever du soleil sur le taj, et direction le grand marché aux puces de lisboa pour essayer de retrouver nos affaires volées, loupé mais on repars avec sac et robes à fleurs à 50cts, dernière visite de la capitale avant de repartir pour une bonne vingtaine d'heure de bus pour paris, bien sur une heure de retard, le bus qui entre à contre sens ds la gare routière, et enfin retour à la maison...

voila voila, finalement la feria c'etait la semaine d'apres je n'ai pas eu a faire du militantisme anti corrida..et c'etait finallement trop boooo et tp mirouuuuuuu!
à très vite tous
je vous embrasse et vous aime...*

fleur3 fleur3 fleur3
Revenir en haut Aller en bas
Ross'
Admin
Admin
Ross'

Nombre de messages : 253
Age : 33
Date d'inscription : 17/12/2006

c'est l'histoire d'une hippie en péninsule ibérique Empty
MessageSujet: Re: c'est l'histoire d'une hippie en péninsule ibérique   c'est l'histoire d'une hippie en péninsule ibérique Icon_minitimeMar 28 Avr - 1:45

Je suis à deux doigts d'éditer ton "pas totalement hippie", mais je sais que c'est exactement ce que tu cherches alors je n'y toucherai pas !

En tout cas c'est une histoire ma foi fort mirou, qui m'a fait dire non à la drogue et au flamenco, ce qui à le mérite d'être non moins utile ! scratch

Voila maintenant à cause de toi je vais aller me coucher avec des images de Depardieu qui parle espagnol... tapmur

_________________
c'est l'histoire d'une hippie en péninsule ibérique Autocollant_diot

On m'a dit que Invité voudrait bien faire un Bert'Chalet la semaine prochaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bertchalet.virtuaboard.com
powleen
Occasionnel du Bert'Chalet
Occasionnel du Bert'Chalet
powleen

Nombre de messages : 42
Age : 31
Date d'inscription : 10/07/2008

c'est l'histoire d'une hippie en péninsule ibérique Empty
MessageSujet: Re: c'est l'histoire d'une hippie en péninsule ibérique   c'est l'histoire d'une hippie en péninsule ibérique Icon_minitimeMer 29 Avr - 21:10

moi j'aime beaucoup , les 2 hippies se sont fait agresser par un monsieur qui avait un couteau et qui a volé app photo et tralala, mais surtout j'aime le " les policiers se demandent pourquoi ces 2 hippies rigolent"
enfin encore un beau voyage bien palpitant, avec toujours des nouvelles aventures a la clé!!!
c chouette sa!!!
beco blanche neige!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




c'est l'histoire d'une hippie en péninsule ibérique Empty
MessageSujet: Re: c'est l'histoire d'une hippie en péninsule ibérique   c'est l'histoire d'une hippie en péninsule ibérique Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
c'est l'histoire d'une hippie en péninsule ibérique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire du mouvement hippie
» Porsche 917 LH 1970 "Hippie" 1/12
» Histoire de Korrigans/Conte breton
» Annie Pietri, l'Histoire pour la jeunesse...
» Un village hippie va disparaître

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Bert'Chalet ! :: Hey ! Tu marches sur la grille ! :: Hey ! Tu marches sur la grille !-
Sauter vers: